Voyage à l'autre bout du monde en Land

Togo Benin, deux pays sur notre itinéraire, entre le Ghana et le Burkina

08:55 , 18/03/2018, .. Publié dans 55 Togo Benin .. 2 commentaires .. 0 trackbacks .. Lien
Mots clefs : togolaisbaobab

 

 

Pour voir directement les pays que nous avons visités, allez dans RUBRIQUES (sur la droite de la page)

 

Deux pays sur notre itinéraire, entre le Ghana et le Burkina Faso

Dès notre sortie du Ghana au nord, notre route est de descendre au sud du Togo (à Lomé, la capitale), longer le golfe de Guinée jusqu'à Cotonou et Puerto Nuevo (la capitale du Bénin), pour remonter au nord du Bénin jusqu'au Burkina Faso.

Itinéraire au Togo du 17 au 21 mars : Cinkassé, Dapaong, Niamtougou, Kara, Sotouboua, Kpalimé, Lomé, Baguida, Kpemé, Aného, Frontière Bénin.

Itinéraire au Bénin du 21 au 25 mars : Grand Popo (frontière), Cotonou, Ganvié, Abomey, Salavou, Bassila, Natitingou, Porga et Frontière Burkina Faso.

 

 

LE TOGO

LES FORMALITES : Visa pour le Togo obtenu à Dakar (Sénégal) pour le prix de 45000FCFA (68€). Ce visa nous a été délivré immédiatement.

LA MONNAIE est le franc CFA (Communauté financière africaine), indexé sur l'euro. Taux de change fixe. 1 € = 656 FCFA.

LE TELEPHONE : opérateur Togocell, du réseau pratiquement partout. 

LES ROUTES : assez bonnes dans l'ensemble en cours de travaux sur certaines parties.

 

Nord du Togo, on circule beaucoup en vélo ou en moto 

 

Bonne arrivée au Togo !

Le Togo est l’un des plus petits États africains avec 56 785 km2, s’étirant sur environ 700 km du nord au sud avec une largeur n’excédant variant de 50 à 150 kms, limité au nord par le Burkina Faso, au sud par le Golfe de Guinée, à l'est par le Bénin et à l'ouest par le Ghana. Cette faible superficie n’empêche pas le Togo d’être reconnu pour la grande diversité de ses paysages : une côte de sable fin bordée de cocotiers au sud, des collines, des vallées verdoyantes et des petites montagnes dans le centre du pays, des plaines arides et de grandes savanes plantées de baobabs au nord. L’altitude maximale est le Mont Agou qui culmine à 986 m. Le climat du Togo est de type tropical.

Les baobabs au nord. Les feuilles et fleurs n'apparaîtront que dans un ou 2 mois à la saison des pluie 

Le baobab, cet arbre unique et emblématique de la savave africaine  

https://www.futura-sciences.com/planete/dossiers/botanique-baobab-arbre-pharmacien-arbre-vie-666/page/3/

 

ECONOMIE ET POLITIQUE

2018 : La Banque africaine de développement vient d'annoncer la reprise de la croissance pour l'économie du Togo. Dans ses perspectives économiques en Afrique 2018, l'institution financière multilatérale a indiqué que la croissance devrait atteindre 5% en 2018 et 5,3% en 2019, après une chute à 4,5% en 2017. Seul bémol, les conséquences de la crise politique que vit le pays depuis septembre dernier. 

 

Un article sur LA TRIBUNE/Afrique. Togo : l'économie renouera avec la croissance dès cette année

https://afrique.latribune.fr/economie/conjoncture/2018-01-21/togo-l-economie-renouera-avec-la-croissance-des-cette-annee-765485.html

 

  

Au Togo, l'agriculture représente 38% du PIB, 15% dans les exportations et emploie 65% de la population

 

Le territoire du Togo est à 25 % cultivé (cela va du petit champ de mil, au nord du pays, aux terres argileuses du sud du Togo, qui produisent despatates douces et du maïs) et est parvenu à une autosuffisance alimentaire à peu près complète.

L'agriculture assure en grande partie la sécurité alimentaire des Togolais, le secteur rural fait vivre encore environ 80 % de la population.

Les cultures sont très diverses :mil, sorgho, maïs, manioc, ignames, cacao, café, karité. Le coton est la principale culture industrielle et le premier produit d'exportation agricole. On remarque aussi que ce sont les petites et moyennes exploitations qui dominent.

En mars 2006, on note un élan d'industrialisation de l'agriculture par le gouvernement togolais qui entame (à nouveau) la motorisation de l'agriculture, jusque-là pratiquée par les paysans au moyen de la force manuelle avec des outils traditionnels comme la houe et le daba.  

Champ de manioc 

Une vendeuse d'ignames en pleine journée de travail au marché  (source Wikipédia)

 

Par ailleurs, les fortes densités au Togo ont conduit à un besoin accru en bois combustible, qui est la cause d'un des taux les plus élevés de déforestation en Afrique.

Vente de bois et charbon de bois le long des routes 

Ramasser du bois, c'est le travail des femmes 

Beaucoup de petits vendeurs de fruits au bord des routes

 

Nous quittons la région des savanes au fur et à mesure que nous descendons vers le sud  

Plus d'air frais à 700 mètres d'altitude et paysages différents

La voie n'est pas large sur le pont, mais ça passe quand même ! 

Mais, où vont toutes ces femmes? Peut-être une cérémonie funéraire ? 

 

LOME, la capitale du Togo 

Lomé n’est ni une ville « coloniale » construite et établie par les puissances coloniales, ni une « ville traditionnelle », dont les racines villageoises seraient encore inscrites dans les structures et les processus urbains.

Lomé est une ville africaine qui vit, qui évolue à une vitesse fulgurante, aux rythmes des boîtes de nuits, des Nana-benz du grand marché, des cyber-cafés, des motos-taxis (zémidjans) ou des cargos de la zone franche du Port autonome de Lomé.

Lomé est donc incontestablement une ville africaine, mêlant tour à tour la tradition et la modernité à l'image des hôtels de luxe et des bâtiments bancaires. Elle demeure une capitale cosmopolite où de très nombreuses langues et dialectes sont parlés, avec pour prédominance le kabyè et le mina. 

Située au bord de l’océan Atlantique, la ville de Lomé abrite des plages majestueuses sublimées avec des couchers de soleil renversants. On s’y laisse facilement bercer par le doux murmure du vent qui entraîne palmiers et cocotiers dans une danse sans fin.

Le monument de l'Indépendance 

La cathédrale de Lomé

Tout près de la cathédrale, le grand marché de Lomé où nous avons réussi à nous faufiler! 

La plage de Lomé est un site naturel public de contemplation de la mer et des pêcheurs à l´œuvre et, sans aucun doute, l’attraction la plus connue de Lomé. Elle est avant tout un lieu de baignade, de détente,  de tranquillité, et de relaxe loin des tumultes urbains.

 

BIVOUACS SYMPAS ! 

Devant l'entrée de l'hôtel Alizé à Baguida Plage, où nous avons rencontré des expatriés qui faisaient une partie de pétanque. Apéro apprécié avec cette joyeuse compagnie. Parmi les expatriés, un ardéchois d'Annonay (dont la famille est originaire de Coucouron) qui continue à exercer son métier de patissier à Lomé.

 

Et, à Aného, où nous avons flémardé une bonne journée. Aného est située à 15 kilomètres à l'est d'Agbodrafo et fait frontière avec le Bénin. La ville est bâtie près d'une lagune sinueuse et est entourée de villages de pêcheurs et de plantations de cocotiers.

Aného 06°12'56.56" N  01°32'27.64" E

 

Et, toujours de belle rencontres !

Un voisin de bivouac très courageux. Charlie, un danois de 29 ans marche, depuis 2 ans, pour son projet : http://walkingforwater.dk/ 

 

Une discussion intéressante avec cet agriculteur qui part semer dans son champ. C'est le début de l'hivernage, il faut semer les tomates, les piments, les choux. Son fils qui ne va pas à l'école aujourd'hui, puisque c'est dimanche, va faire sa lessive dans une petite rivière à proximité. 

 

La charmante petite Théodora 8 ans 

Du tissage à Kpémé 

 

 

 

TOGO-Online Le taux de grossesse dans les établissement scolaires du Togo va crescendo

http://www.togo-online.co.uk/togo/taux-de-grossesse-etablissements-scolaires-togo-va-crescendo/

 

 

 

LE BENIN

 

LES FORMALITES : Visa pour le Bénin obtenu à Abidjan (Côte d'Ivoire) pour le prix de 35000FCFA (53€). Ce visa nous a été délivré immédiatement. Laisser-passer pour le land de 7500 CFA,à la frontière.

LE TELEPHONE . L'opérateur pris est MOOV pour 11500 CFA. Pas très performant au nord. 

LA MONNAIE est le franc CFA (Communauté financière africaine), indexé sur l'euro. Taux de change fixe. 1 € = 656 FCFA.

LES ROUTES : route assez bonne le long du littoral , mais route complétement pourrie du sud au nord (de Savalou à Porga (ville avant la frontière avec le Burkina). 

 

Beaucoup de camions en panne le long des routes de montagne 

La remorque du camion s'est couchée sur le coté. Un autre camion est en train de récupérer le coton

 

Ici, la remorque s'est carrèment detachée du tracteur 

 

Le Bénin, un étonnant condensé de paysages africains

Lagunes et plages bordées de cocotiers au sud, douces collines plantées de savane arborée au centre, monts arides au nord...
Mais sa richesse, c’est surtout son immense patrimoine culturel, ses traditions variées (une bonne quarantaine d’ethnies), son histoire dense et tumultueuse, bien antérieure à la présence coloniale. 

Le Bénin, c’est aussi la terre du vodoun, culte « animiste » toujours prégnant qui a essaimé au Brésil, en Haïti, à Cuba. Car le pays a été marqué par la traite des esclaves, dont des millions furent déportés depuis ses côtes. On y rencontre aujourd’hui nombre d’Afro-américains, venus marcher sur les traces de leur histoire.

Le Bénin vibre enfin d’une réelle vie intellectuelle et artistique. On l’avait d’ailleurs surnommé le Quartier latin de l’Afrique.

Quant aux amoureux des grosses bébêtes, ils pourront pousser jusqu’au nord du pays, abritant deux parcs animaliers (dont un partagé avec le Burkina Faso et le Niger).

À signaler également : le Bénin est le seul pays d’Afrique de l’Ouest francophone à avoir effectué depuis l’indépendance des transitions politiques sans violence.

 

Grand Popo,  première ville au Bénin. C'est un paradis sous les cocotiers, mais pour combien de temps encore ? Au delà de la base navale en effet, l'étroite bande de terre entre le fleuve Mono et l'océan est soumise à l'érosion et aux inondations. Le barrage de Nangbéto en amont, au Togo, a modifié le cours naturel des alluvions du fleuve.

 

   

Le bazin africain à base de coton est teinté artisanalement pour devenir un tissu damassé caractérisé par la raideur et une éclatante brillance.

 

Le tourisme au Bénin, qui bénéficie d'un important potentiel naturel et culturel, constitue la deuxième source nationale de rentrées de devises et le troisième employeur du pays, après l’agriculture et le commerce1, mais a manqué de moyens pour se développer. De nouvelles perspectives se dessinent à partir de 2015, avec le soutien du Groupe de la Banque mondiale et celui du gouvernement, déterminé à faire du tourisme un vecteur de croissance et d’emploi. Le Ministère de la Culture, de l'Artisanat et du Tourisme (MCAT) est son ministère de tutelle. 

La ville de Ouidah est connue pour son rôle dans la traite des esclaves de l'Atlantique du XVIIe au XIXe siècle.

 

 

La Route des Esclaves, un chemin par lequel les esclaves étaient emmenés pour rejoindre les navires, est bordée de monuments et conduit à la "Porte du Non Retour", une arche commémorative sur le front de mer. Le musée d'Histoire de Ouidah, aménagé dans un fort portugais du XVIIIe siècle, relate la traite des esclaves dans la ville.

Maison de l'époque coloniale à Ouidah

 

La Route des pêches : La Route des Pêches longe la longue plage de sable qui s'étend depuis Ouidah jusqu'à Cotonou. Considèree comme le plus beau paysage du Bénin, ce site "touristique" naturel est menacé par les autorités : il est question de goudronner la route alors que son principal charme c'est justement son état naturel de piste damée. Il est question de bâtir d'énormes complexes hôteliers et donc de détruire encore davantage de cocotiers ! Sans parler des pêcheurs qui se verront chasser et ce sont eux qui ont donner le nom à la route, ce sont eux, avec leurs modestes villages de palmes qui contribuent au charme des lieux, avec leurs activités ancestrales pour hâler un long filet sur la plage. 

 

  

 

La pêche à la senne de plage est très pratiquée tout au long de la Route des Pêches. Il s'agit de ramener sur la plage un très long filet terminé par une nasse où sont piégés les poissons. Tout le monde s'atèle à cette tâche qui dure près d'une demi-heure, hommes femmes et jeunes garçons. Ensuite le tri du poisson revient aux femmes tandis que les hommes ravauderont les filets et transporteraont tout le lourd matériel de cordages sur des chariots tractés manuellement.

 

Le projet d'aménagement de la  Route des Pêches validée par le gouvernement  !

https://www.24haubenin.info/?La-phase-II-du-projet-Route-des-Peches-validee

 

Cotonou, grande ville portuaire est la capitale économique et la plus grande ville du Bénin avec 760 000 habitants lors du recensement de 2013. À l'extrémité est du boulevard central Saint-Michel se trouve le vaste marché Dantokpa, où sont vendus des objets religieux et des épices aux côtés d'objets du quotidien. Au sud-ouest, la cathédrale de Cotonou du XIXe siècle possède une façade originale aux rayures rouges et blanches. 

 

La ville de Ganvié,  surnommée la « Venise de l'Afrique », la cité lacustre de Ganvié, sur le lac Nokoué,  constitue la première destination touristique du pays et attire chaque année des milliers de visiteurs. Dans le cadre du projet "Réinventer la cité lacustre de Ganvié"– l'un des axes prioritaires de la nouvelle politique en matière de tourisme –, un important processus de réhabilitation et de rénovation devrait permettre d'obtenir l'inscription de la localité sur la liste du patrimoine de l'UNESCO,  alors qu'elle ne figure pour le moment que sur la liste indicative (1996). 

Ambarcadère pour aller au village de Ganvié et bivouac

On part au village lacustre avec David, notre guide, et deux jeunes filles qui sont en train de faire le recensement sur le village de Ganvié (environ 18000 personnes recensées à ce jour) 

 

La pêche à l'éparvier sur le lac

Le marché flottant 

 

 

 

Au fur et à mesure qu'on remonte au nord du Bénin, on retrouve la savanne et aussi la chaleur !  

 

Maison tata avec les greniers en hauteur

Poussière et chaleur, la totale!!  

  

Après une journée à 38°, qu'est ce que ça fait du bien, un pastis ! 

 

Des photos et des sourires ! 

 

On quitte le Bénin le 24 mars 

 

Euro4X4parts, notre sponsor qui nous accompagne en Afrique : http://www.euro4x4parts.com/

   




Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

La carte des lieux visités







Rubriques

00 Nous contacter
01 La famille Robin
02 Les chiens font pas des chats
02b Les pays visites depuis 1982
03 Les voyages avant 2010 1ere partie
04 Les voyages avant 2010 2eme partie
05 Amerique du sud Le projet
06 Le vehicule
07 Les preparatifs
08 Les aurevoirs
09 La traversee de l Atlantique
10 L Argentine et La Patagonie
11 Le Chili
12 L Argentine et Le Chili
13 La Bolivie
14 Le Perou
15 L Equateur
16 L Argentine
17 Le Paraguay
18 Le Bresil
19 L Uruguay
20 Buenos Aires Argentine
21 Le retour
22 L Europe et le bilan
23 La fin du voyage
24 La Chambre d hotes Freycenet La Cuche
25 Le voyage en Chine 2011
26 Les nouveaux projets et changement de vehicule
27 Le land 130 et la cellule
28 Des Balkans au Caucase 2013
29 Espagne Portugal
30 Traverser la Chine avec son vehicule
31 Kazakhstan Kirghizistan
32 Voyager en Land Rover
33 Chine 2015
34 Laos
35 Cambodge
36 Thailande
37 Malaisie
38 Myanmar
39 Inde 1
40 Nepal 1
41 Nepal 2
42 Inde 2
42 Inde 3
43 Pakistan
44 Iran
45 Le Caucase Armenie Georgie Ukraine 2016
46 retour en Europe Slovaquie Autriche Allemagne France
47 Bilan voyage en Asie 2015 2016
47b Euro4X4parts notre sponsor
48 Depart Afrique de l Ouest Espagne
49 Maroc Sahara Occidental
50 Mauritanie
51 Senegal
52 Guinee Conakry
53 Cote d Ivoire
54 Ghana
55 Togo Benin
56 Burkina Faso Mali Mauritanie Maroc

Derniers articles

Retour du Golf de Guinée et Fin du voyage Afrique de l'ouest
Togo Benin, deux pays sur notre itinéraire, entre le Ghana et le Burkina
Le Ghana
Côte d'Ivoire
La Guinée ? Mais c'est où ?
Traversée du Sénégal, de la Mauritanie à la Guinée Conakry
La Mauritanie "sautée à pieds joints" cette fois-ci !
La route vers l'Afrique de l'Ouest nous ramène pour la 9ème fois au Maroc
Nouvelle destination, l'Afrique de l'Ouest : départ mi-janvier 2018
Euro4X4parts, notre sponsor en Afrique
Bilan Voyage en Asie 2015/ 2016
La Slovaquie, l'Autriche, l'Allemagne et la France

Menu

Retrouvez nous sur Facebook
Notre chambre d'hôtes
Cornac expedition
Voyageurs du coeur
Terra incognita
Comulysse
Aneazimut
Viedelmondo
En route vers l'essentiel
Octopousse
Chambre d'hôtes Château de Lemps
musée des croyances populaires au Monastier sur Gazeille
Histoire de Voy@ge
La croisée des chemins
Le fin gras du Mézenc
Expédition Mongolie 2013
Famille Nanet de Reims
Famille Verney
Laspid
Afrikam 2009
Urgasia 2013
Le Monde pour Passager
Claude et Alain d'Annecy
Sites de voyageurs autour du monde
Paris Paname e Amérique du Sud
Famille Un tour à Cinq
Michel et Lucile avec nous au Tibet
Céline et Anthony
Chacha§XavierAroud the Rock
Rodarpelmon
Yves et Laura les Suisses
Tobi et Lydia
Damien et Emilie (1)
Claude et Alain
Euro 4X4 Parts
Damien et Emilie (2)
Patrick et Patricia
Les Famille autour du monde

Amis

cornacexpedition

Newsletter

Saisissez votre adresse email