Voyage à l'autre bout du monde en Land

La Mauritanie "sautée à pieds joints" cette fois-ci !

02:30 , 3/02/2018, .. Publié dans 50 Mauritanie .. 1 commentaires .. 1 trackbacks .. Lien
Mots clefs :

Pour voir directement les pays que nous avons visités, allez dans RUBRIQUES (sur la droite de la page)

 

FORMALITES : Sur la piste traversant le no man’s land séparant le Sahara occidental de la Mauritanie, la circulation dans les deux sens est libre depuis le 1er janvier 2000, sous réserve d’accomplir les formalités de passage (de 8h à 18h) : les autorités mauritaniennes délivrent des visas au niveau de la frontière, à condition d'avoir un passeport biométrique. Prix du visa : 55 euros par personne. 

Prix de l'assurance : 590 nouveaux ouguiyas ou 14€ et un passavant (autorisation de circuler) de 10€

La monnaieLa Mauritanie a changé l'unité de sa monnaie à partir du 1er janvier 2018. L'ouguiya  passer d'une échelle de 10 à 1. En clair, cela signifie qu'à partir de 2018, dix ouguiyas deviennent un ouguiya. De nouveaux billets sont donc émis, mais la monnaie conserve le même nom. Pas simple pour nous, car beaucoup parle encore en anciens ouguiyas et il y a encore les deux monnaies qui circulent.

Taxes de sortie : Nous avons payé 400 nouveaux ouguiyas pour le passage sur le barrage plus 2 autres taxes : 50 nouveaux ouguiyas et 10 euros dans des bureaux différents (police ou douane ???).

GEOGRAPHIE : Pays du Maghreb, la Mauritanie est frontalière du Sahara occidental revendiqué par le Maroc au nord, de l'Algérie au nord-est, du Mali à l'est et au sud-est, et du Sénégal au sud. A l'ouest, l'océan Atlantique vient lécher ses côtes sur près de 700 kilomètres. Avec 3 millions d'habitants pour une superficie équivalente à deux fois celle de la France, la densité de population de la Mauritanie est une des plus faibles du monde. Autant dire que le mot désertique s'applique parfaitement au pays.

Le relief :

Si l'on excepte Zouérate, Nouâdhibou, Atar, Akjoujt et quelques oasis, la partie du pays qui se trouve au nord du 19e parallèle est essentiellement désertique, ce qui représente les deux tiers de la Mauritanie. Le relief érodé ne laisse émerger que de rares massifs de faible altitude, au milieu de vastes espaces caillouteux appelés regs et de dunes sableuses nommées ergs. Le point culminant du pays se trouve près de Zouérate, à 915 mètres. Au centre, le relief est zébré par des escarpements le plus souvent orientés nord-sud, comme entre Atar et Kiffa ou des falaises nommées dahrs entre Tidjikja et Néma. Ces paysages, d'où émergent d'énormes plateaux tabulaires au milieu d'une mer de sable, sont d'une beauté à vous couper le souffle. De nombreuses oasis parsèment le décor telles des îles de vie perdues au milieu de cet océan minéral. Au sud, la plaine alluviale du fleuve Sénégal, appelée Chemama, permet la culture de céréales comme le riz, le sorgho et le mil. Sur la façade atlantique, les côtes mauritaniennes sont rocheuses au nord du cap Blanc, près de Nouâdhibou. Entre le cap Blanc et le cap Timirist, c'est le domaine privilégié des oiseaux et des poissons. La côte, principalement occupée par la réserve du parc national du Banc d'Arguin, est un dédale de petites îles et de bancs de sable. Ensuite, entre le cap Timirist et le Sénégal, c'est une plage de sable de 400 kilomètres.

Le fleuve :

D'une longueur totale de 1 700 kilomètres, le Sénégal prend sa source dans le Fouta Djalon en Guinée Conakry. Malien sur la moitié de son cours, il fait office de frontière entre le Sénégal et la Mauritanie. Dans le pays, nul besoin de préciser le fleuve Sénégal, il suffit bien souvent l'appeler le Fleuve. Il est vrai qu'il n'y a pas d'autre fleuve permanent. Même ses affluents sur la rive mauritanienne sont des oueds intermittents. Pendant l'hivernage, le Sénégal prend ses aises et peut atteindre 20 kilomètres de largeur près de son embouchure, permettant ainsi la mise en culture de plus en plus de périmètres irrigués.

Près de Rosso, le barrage de Diama régule la montée des eaux en amont, tout en fournissant de l'électricité. Il a également pour objectif d'empêcher, en aval, la remontée des eaux salées de l'océan qui, dans le passé, nuisait aux cultures. En effet, lorsque la région était victime d'une faible pluviométrie, les eaux du Sénégal se retrouvaient plus basses que le niveau de l'océan et ce dernier avait tendance à pénétrer très profondément à l'intérieur des terres. Au Mali, le barrage de Manantali doit, à terme, permettre la navigation de gros bateaux sur les 800 kilomètres qui font office de frontière naturelle entre le Sénégal et la Mauritanie. La Mauritanie appartient, avec le Mali et le Sénégal, à l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal qui vise, à l'aide des barrages, à réguler son cours afin d'en améliorer la navigabilité et d'optimiser l'irrigation de ses berges.


CLIMAT

Saharien au nord et sahélien au sud, le climat est chaud et sec. Le rivage atlantique qui bénéficie de l'alizé maritime est relativement préservé des fortes chaleurs. Le reste du pays atteint les 40 °C, voire plus, entre mai et août. Dans le nord, les nuits d'hiver peuvent être fraîches avec 10 °C et quelquefois moins si l'harmattan se lève. Ce vent, sec et puissant, souffle en rafales, ses bourrasques provoquent à l'occasion de formidables tempêtes de sable, principalement l'hiver. Le soleil est présent partout, quelle que soit la saison, avec neuf heures de moyenne quotidienne.

L'alizé continental, qui souffle suivant un axe nord-est, contribue largement à l'avancée du désert. La saison des pluies, ou hivernage, court en principe de juin à septembre, elle n'affecte que le sud du pays. 

 

La Mauritanie "sautée à pieds joints" cette fois-ci !  Mais, avec quelques photos quand même...

Comme pour le Maroc, nous ne ferons que traverser : le but du voyage cette année, étant de descendre plus au sud, en Afrique de l'Ouest.  

Quelques photos de nos précédents voyagesen 1999,  une aventure avant que la piste traversant le no man’s land séparant le Sahara occidental de la Mauritanie ne soit ouverte. En 2002 pour aller au Sénégal, en 2004 pour aller au Mali et en 2007 pour aller au Burkina Faso. 

 

Le convoi pour passer en Mauritanie, en 1999, avec le Def 110.

 

 

Pas triste, la descente jusqu'à Nouadhibou le long du Banc d'Arguin !!

 

Et le retour sur le Maroc pas mieux, sur la piste de contrebande !! 

 

 

Le poste de Bir Gandouz (Sahara occidental), où l'armée marocaine nous a retenu 3 jours avant de nous rendre nos passeports. 

 

 

Plus vraiment envie d'aller batifoler dans le sable (surtout sans les garçons !!) 

 

 

Des photos cette année, le long de la route qui va de la frontière Maroc/Mauritanie à Nouakchott 

Du mercredi 7 février au vendredi 9 févrierLa route qui a été construite jusqu'à à Nouakchoot est bien asphaltée et jalonnée coté océan de quelques villages (plus beaucoup de tentes de nomades comme nous les avions vues précédemment).

 

No man's land d'environ 3 kilomètres, couvert d'épaves, entre le poste frontière du Maroc (Bir Gandouz) et le poste frontière de la  Mauritanie. Piste bien tracée et sol dur.   

 

 

 

Beaucoup de vent cette année et une vague de froid comme au Maroc !

 

 

 

Bivouac près de la maison du gardien du banc d'Arguin : un monsieur adorable...

 

  

 

  

 

 

 

Nouakchoot, la capitale de la Mauritanie s'est bien modernisée ces dernières années 

 

La route qui mène à la frontière de Sénégal (barrage de Diama) est défoncée. Pas besoin de ralentisseurs, on comprend très vite qu'il faut y aller mollo !!! 

 

 

 

En fin de journée, nous avons évité une arnaque de la part d'un mauritanien dans le village où se trouve les bifurcations pour Rosso et Diama. Un mauritanien nous proposait de nous faire l'assurance pour les pays de la CEDEAO (les 15 pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest). Nous l'avons attendu pendant 3 heures, avant de nous rendre compte qu'il s'agissait d'une arnaque. C'est donc vers les 20 heures que nous avons décidé de prendre la route pour la frontière sénégalaise. Concernant cette assurance, nous donnerons plus de renseignements dans les formalités pour le Sénégal (prochaine rubrique).

Après 50 kms de tôles ondulées, la nuit, sur la digue du barrage, nous arrivons au poste frontière de Diama, où nous bivouaquons !!!

 

Le vendredi 9 février, au matin, nous rentrons au Sénégal par le poste frontière du barrage de Diama.

 

Euro4X4parts, notre sponsor qui nous accompagne en Afrique : http://www.euro4x4parts.com/

 

 

 


Ajouter un commentaire .. 1 trackbacks

Top !

11:46 , 12/02/2018 .. Publié par Sophie
Merci Pierrette pour cet article très détaillé, j'ai adoré regarder vos photos des années précédentes. En effet, vous avez du voir l'évolution...bonne route à vous deux, à bientôt.
Sophie et Seb

zvodret iluret

12:13 , 21/10/2018 .. Publié dans Voyage à l
I found a great...

{ Page précédente } { Page 7 sur 108 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

La carte des lieux visités







Rubriques

00 Nous contacter
01 La famille Robin
02 Les chiens font pas des chats
02b Les pays visites depuis 1982
03 Les voyages avant 2010 1ere partie
04 Les voyages avant 2010 2eme partie
05 Amerique du sud Le projet
06 Le vehicule
07 Les preparatifs
08 Les aurevoirs
09 La traversee de l Atlantique
10 L Argentine et La Patagonie
11 Le Chili
12 L Argentine et Le Chili
13 La Bolivie
14 Le Perou
15 L Equateur
16 L Argentine
17 Le Paraguay
18 Le Bresil
19 L Uruguay
20 Buenos Aires Argentine
21 Le retour
22 L Europe et le bilan
23 La fin du voyage
24 La Chambre d hotes Freycenet La Cuche
25 Le voyage en Chine 2011
26 Les nouveaux projets et changement de vehicule
27 Le land 130 et la cellule
28 Des Balkans au Caucase 2013
29 Espagne Portugal
30 Traverser la Chine avec son vehicule
31 Kazakhstan Kirghizistan
32 Voyager en Land Rover
33 Chine 2015
34 Laos
35 Cambodge
36 Thailande
37 Malaisie
38 Myanmar
39 Inde 1
40 Nepal 1
41 Nepal 2
42 Inde 2
42 Inde 3
43 Pakistan
44 Iran
45 Le Caucase Armenie Georgie Ukraine 2016
46 retour en Europe Slovaquie Autriche Allemagne France
47 Bilan voyage en Asie 2015 2016
47b Euro4X4parts notre sponsor
48 Depart Afrique de l Ouest Espagne
49 Maroc Sahara Occidental
50 Mauritanie
51 Senegal
52 Guinee Conakry
53 Cote d Ivoire
54 Ghana
55 Togo Benin
56 Burkina Faso Mali Mauritanie Maroc

Derniers articles

Retour du Golf de Guinée et Fin du voyage Afrique de l'ouest
Togo Benin, deux pays sur notre itinéraire, entre le Ghana et le Burkina
Le Ghana
Côte d'Ivoire
La Guinée ? Mais c'est où ?
Traversée du Sénégal, de la Mauritanie à la Guinée Conakry
La Mauritanie "sautée à pieds joints" cette fois-ci !
La route vers l'Afrique de l'Ouest nous ramène pour la 9ème fois au Maroc
Nouvelle destination, l'Afrique de l'Ouest : départ mi-janvier 2018
Euro4X4parts, notre sponsor en Afrique
Bilan Voyage en Asie 2015/ 2016
La Slovaquie, l'Autriche, l'Allemagne et la France

Menu

Retrouvez nous sur Facebook
Notre chambre d'hôtes
Cornac expedition
Voyageurs du coeur
Terra incognita
Comulysse
Aneazimut
Viedelmondo
En route vers l'essentiel
Octopousse
Chambre d'hôtes Château de Lemps
musée des croyances populaires au Monastier sur Gazeille
Histoire de Voy@ge
La croisée des chemins
Le fin gras du Mézenc
Expédition Mongolie 2013
Famille Nanet de Reims
Famille Verney
Laspid
Afrikam 2009
Urgasia 2013
Le Monde pour Passager
Claude et Alain d'Annecy
Sites de voyageurs autour du monde
Paris Paname e Amérique du Sud
Famille Un tour à Cinq
Michel et Lucile avec nous au Tibet
Céline et Anthony
Chacha§XavierAroud the Rock
Rodarpelmon
Yves et Laura les Suisses
Tobi et Lydia
Damien et Emilie (1)
Claude et Alain
Euro 4X4 Parts
Damien et Emilie (2)
Patrick et Patricia
Les Famille autour du monde

Amis

cornacexpedition

Newsletter

Saisissez votre adresse email