Voyage à l'autre bout du monde en Land

La route vers l'Afrique de l'Ouest nous ramène pour la 9ème fois au Maroc

01:06 , 2/02/2018, .. Publié dans 49 Maroc Sahara Occidental .. 0 commentaires .. 1 trackbacks .. Lien
Mots clefs :

Pour voir directement les pays que nous avons visités, allez dans RUBRIQUES (sur la droite de la page)

Formalités administratives pour se rendre au Maroc : un simple passeport suffit. et pour le Sahara occidental, il faut prévoir des fiches de renseignements pour la police ( modèle en fin de page). Ces fiches ne sont pas obligatoires, mais elles permettent de gagner du temps lors des contrôles. 

La monnaie est le dirham marocain (MAD) 

Prix du gazoil au Maroc : entre 9,92 et 10 MAD (0,87€ environ). Au Sahara occidental, il est autour de 8,22 MAD (0,72€).

Opérateur téléphonique pourt avoir internet : Maroc Telecom qui est soit-disant le meilleur (Simcard 2€ + forfait 3GO 13€ pour 10 jours)

Maroc

La route vers l'Afrique de l'0uest nous ramène pour la 9ème fois au Maroc. Beaucoup de changements depuis la première fois en 1983, mais toujours autant de plaisir à y revenir. Cette fois-ci, nous ne ferons que traverser du Nord au Sud-ouest.

 

En 1983 et 1985, avec notre land 109 série IIA et notre tente de toit fabrication maison

 

26 janvier, nous débarquons à Ceuta, petite enclave espagnole au nord du Maroc, après une courte traversée de 45 mn depuis Algésiras. L'entrée au Maroc se passe en une heure. Munis des petites fiches blanches pour le contrôle des passeports et de la fiche jaune pour la douane, nous ne descendrons même pas du land aux postes. C'est vraiment génial !

 

27 et 28 janvier : Larache, Kenitra, Salé, Rabat, Casablanca, Agadir et Essaouira

 

Mosquée Hassan II, à Casablanca 

Bivouac tranquille  dans une belle forêt d'arganiers 

 

29 et 30 javnvier : bivouac et journée relax à Sidi Ouassay, où nous retrouvons des amis voyageurs de Haute-Loire.

Sidi Ouassay 

Plage de Sidi Ouassay à la tombée du jour  

 

31 janvier, on retrouve nos amis Jean-Louis et Michèle à Tifnit. Ils viennent, depuis plusieurs années, passer l'hiver au Maroc dans leur camping-car 

Grand souk de Tiznit 

Approvisionnement en fruits et légumes, avant de descendre vers le sud 

 

Sahara Occidental 

Le Sahara occidental, ou République arabe sahraouie démocratique (RASD), est situé en Afrique du Nord, au sud du Maroc, au nord de la Mauritanie. Il partage une petite frontière avec l’Algérie, et une frontière maritime avec l'Espagne, au niveau des îles CanariesC’est un État non reconnu internationalement par le Front Polisario, qui revendique la souveraineté sur le territoire entier du Sahara occidental. Ce territoire est également revendiqué par le Maroc, qui contrôle 80 % de sa superficie, et appelle cette région « Provinces du Sud ». 

 

Conflit oublié » ou « conflit gelé » qui dure depuis 35 ans, le conflit du Sahara occidental oppose depuis 1975 le Front Polisario au Maroc pour le contrôle de l’ancienne colonie espagnole du Sahara occidental. La République arabe démocratique du Sahara, fondée par le Polisario en février 1976 au lendemain du départ des Espagnols, s’appuie sur le droit international et le principe du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, fondement des politiques de l’Organisation de l’Union africaine depuis 1964, afin de légitimer sa souveraineté sur les territoires du Sahara occidental. Le royaume chérifien du Maroc base quant à lui ses revendications sur son « droit historique » à contrôler les « provinces du Sud » qui faisaient partie du « Grand Maroc » historique. Depuis le cessez-le-feu de 1991, les opposants restent figés sur leurs positions, séparés par un « mur de protection », le Brem, le Maroc occupant 80 % du territoire au Nord, et le Polisario les 20 % restants au Sud.

Les Cahiers de l'Orient

2011/2 (N° 102)

 

2 février 2018 : Tan Tan, Tarfaya, Laäyoune

Tarfaya

Le parc éolien de Tarfaya, au sud-ouest du Maroc, le plus grand d'Afrique avec plus de 130 turbines et une puissance de 300 MW

Pour l’ONU, le Sahara occidental est un territoire non autonome, dont la décolonisation n’est pas terminée : l’ONU ne reconnaît ni la République arabe sahraouie démocratique ni la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental. Pour l’Union africaine, la RASD est un État africain : elle est membre à part entière de cette organisation depuis 1982. Une partie encore importante de la population est nomade, mais l’urbanisation gagne du terrain partout. La capitale officielle, Laâyoune, regroupe plus de 40 % de la population totale du pays.

 

Laâyoune, capitale des Provinces du Sud du Royaume du Maroc

Vidange du land à  Laayoune 

 

 

Tagine de légumes au poulet ou au mouton 75 dirhams (6,80€) pour 2  personnes  

 

Dakhla et sa lagune poissonneuse se transforment en vitrine de la réussite du Maroc

Ici, on a les yeux tournés vers la Mauritanie bien plus que vers le nord du Maroc. Rabat et Casablanca, à 1 700 km de là, paraissent très loin... Dakhla, ville du Sahara occidental sous administration marocaine depuis trente ans, est aujourd'hui en plein essor. On a peine à reconnaître la grosse bourgade de pêcheurs aux ruelles de sable balayées par le vent qu'elle était il y a quelques années.

Pour convaincre les Sahraouis de l'intérêt d'une autonomie, Rabat déploie de gros moyens.

C'est à présent une ville large et plate, en chantier de bout en bout, qui s'étale le long d'une lagune de 400 km2. Partout, des immeubles bas, couleur de sable, et une foule de petits commerces : ateliers de réparation, boutiques de vêtements, cafés et restaurants aux enseignes telles que Casa Luis ou La Real, qui rappellent que la région, avant d'être annexée par le Maroc, a été une colonie espagnole sous le nom de Rio de Oro, et que les Canaries ne sont qu'à 400 km à vol d'oiseau.

Dakhla, ex-Villa Cisneros, n'a pas grand charme, mais elle est propre et bien tenue. Les femmes se promènent deux par deux dans les rues, à toute heure du jour et de la nuit, drapées du melhfa, (le vêtement sahraoui traditionnel), mais le visage découvert.

Située sur une péninsule sablonneuse d'une quarantaine de kilomètres, sur le tropique du Cancer. Dakhla est un peu la caverne d'Ali Baba du royaume avec ses 660 km de côte et sa lagune : poulpes, pageots, daurades, langoustes... C'est l'un des endroits les plus poissonneux du monde. Près de 65 % de la production halieutique du Maroc proviennent de là. Arrivant par dizaines de milliers du nord du Royaume, les pêcheurs marocains ont longtemps puisé sans discernement dans ce trésor avant que la crise du poulpe en 2002 sonne le signal d'alarme. Les stocks de ce mollusque si prisé des Japonais se sont brusquement effondrés. Il a fallu adopter une approche très scientifique, limiter les saisons de pêche, et surtout imaginer d'autres secteurs d'activité.

Si le chômage reste élevé à Dakhla (de l'ordre de 16 %), les subventions de tous ordres versées par Rabat, comme partout au Sahara occidental - exonérations de taxes sur le lait, la farine, le sucre, l'essence... - apaisent quelque peu les contestations.

A l'inverse d'El Ayoun, la plus importante des villes du Sahara occidental, Dakhla est peu politisée. Les Sahraouis cohabitent sans tension apparente avec les "Marocains de l'intérieur" comme on les surnomme ici. Mais une certaine amertume de leur part est perceptible. Beaucoup ont le sentiment qu'on vient "piller" leurs richesses et s'estiment spoliés.

Tout est question de tribu, ici comme partout au Sahara occidental. Le fait que les Ouled Dlim, la tribu dominante, entretiennent de longue date de bons rapports avec la monarchie évite que le climat soit conflictuel. En 2005 et 2006, Dakhla n'a cependant pas échappé au mouvement de révolte qui a gagné les principales villes du Sahara occidental et fait craindre une "Intifada" sahraouie.

Des heurts violents se sont produits. Des slogans indépendantistes ont fleuri tandis que surgissaient les couleurs de la République arabe sahraouie démocratique (RASD). La répression des autorités marocaines a été brutale. Mais la tension a fini par retomber. A Dakhla, en tout cas, le pragmatisme l'emporte sur le reste. "Nous ne renoncerons pas à l'identité sahraouie, mais puisque le pouvoir central veut nous garder, sachons entirer profit !" : tel est, dans l'ensemble, l'état d'esprit.

Si la pêche et ses produits dérivés continuent de fournir l'essentiel des emplois des 130 000 habitants de la région, l'agriculture prend une place croissante. Quelque 36 000 tonnes de tomates, concombres, melons, salades, notamment, sont produites chaque année. Il ne pleut jamais ici, mais l'importante nappe phréatique permet la culture en serre. "Importante mais pas inépuisable", s'inquiète toutefois Lahcen Mahraoui, chercheur et scientifique.

Avec son ciel bleu, sa température qui oscille entre 18 et 25 degrés et un vent à décorner les boeufs, Dakhla est destinée à devenir un haut lieu touristique. .

Comment Dakhla réussira-t-elle à gérer son succès ? Tous les responsables de la région assurent qu'ils ont à coeur de  développer un tourisme durable, qui tiendra compte de l'écologie.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2009/07/31

 

 3 heures à discuter de la Guinée et du Sénégal lorsque qu'on rencontre des voyageurs qui en viennent

 

 

 

Modèle Fiche de Renseignements pour la police dans le Sahara Occidental

 


 

Euro4X4parts, notre sponsor qui nous accompagne en Afrique : http://www.euro4x4parts.com/

     


Ajouter un commentaire .. 1 trackbacks

zvodret iluret

06:06 , 21/10/2018 .. Publié dans Voyage à l
I found a great...

{ Page précédente } { Page 8 sur 108 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

La carte des lieux visités







Rubriques

00 Nous contacter
01 La famille Robin
02 Les chiens font pas des chats
02b Les pays visites depuis 1982
03 Les voyages avant 2010 1ere partie
04 Les voyages avant 2010 2eme partie
05 Amerique du sud Le projet
06 Le vehicule
07 Les preparatifs
08 Les aurevoirs
09 La traversee de l Atlantique
10 L Argentine et La Patagonie
11 Le Chili
12 L Argentine et Le Chili
13 La Bolivie
14 Le Perou
15 L Equateur
16 L Argentine
17 Le Paraguay
18 Le Bresil
19 L Uruguay
20 Buenos Aires Argentine
21 Le retour
22 L Europe et le bilan
23 La fin du voyage
24 La Chambre d hotes Freycenet La Cuche
25 Le voyage en Chine 2011
26 Les nouveaux projets et changement de vehicule
27 Le land 130 et la cellule
28 Des Balkans au Caucase 2013
29 Espagne Portugal
30 Traverser la Chine avec son vehicule
31 Kazakhstan Kirghizistan
32 Voyager en Land Rover
33 Chine 2015
34 Laos
35 Cambodge
36 Thailande
37 Malaisie
38 Myanmar
39 Inde 1
40 Nepal 1
41 Nepal 2
42 Inde 2
42 Inde 3
43 Pakistan
44 Iran
45 Le Caucase Armenie Georgie Ukraine 2016
46 retour en Europe Slovaquie Autriche Allemagne France
47 Bilan voyage en Asie 2015 2016
47b Euro4X4parts notre sponsor
48 Depart Afrique de l Ouest Espagne
49 Maroc Sahara Occidental
50 Mauritanie
51 Senegal
52 Guinee Conakry
53 Cote d Ivoire
54 Ghana
55 Togo Benin
56 Burkina Faso Mali Mauritanie Maroc

Derniers articles

Retour du Golf de Guinée et Fin du voyage Afrique de l'ouest
Togo Benin, deux pays sur notre itinéraire, entre le Ghana et le Burkina
Le Ghana
Côte d'Ivoire
La Guinée ? Mais c'est où ?
Traversée du Sénégal, de la Mauritanie à la Guinée Conakry
La Mauritanie "sautée à pieds joints" cette fois-ci !
La route vers l'Afrique de l'Ouest nous ramène pour la 9ème fois au Maroc
Nouvelle destination, l'Afrique de l'Ouest : départ mi-janvier 2018
Euro4X4parts, notre sponsor en Afrique
Bilan Voyage en Asie 2015/ 2016
La Slovaquie, l'Autriche, l'Allemagne et la France

Menu

Retrouvez nous sur Facebook
Notre chambre d'hôtes
Cornac expedition
Voyageurs du coeur
Terra incognita
Comulysse
Aneazimut
Viedelmondo
En route vers l'essentiel
Octopousse
Chambre d'hôtes Château de Lemps
musée des croyances populaires au Monastier sur Gazeille
Histoire de Voy@ge
La croisée des chemins
Le fin gras du Mézenc
Expédition Mongolie 2013
Famille Nanet de Reims
Famille Verney
Laspid
Afrikam 2009
Urgasia 2013
Le Monde pour Passager
Claude et Alain d'Annecy
Sites de voyageurs autour du monde
Paris Paname e Amérique du Sud
Famille Un tour à Cinq
Michel et Lucile avec nous au Tibet
Céline et Anthony
Chacha§XavierAroud the Rock
Rodarpelmon
Yves et Laura les Suisses
Tobi et Lydia
Damien et Emilie (1)
Claude et Alain
Euro 4X4 Parts
Damien et Emilie (2)
Patrick et Patricia
Les Famille autour du monde

Amis

cornacexpedition

Newsletter

Saisissez votre adresse email